Sélectionner une langue
France
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Clos 9 : lancement du financement participatif

Vue d'ensemble

BayWa r.e. annonce l’ouverture d’un financement participatif dédié au parc éolien de Clos Neuf dans les Côtes d’Armor.

BayWa r.e. annonce l’ouverture d’un financement participatif, via Lendosphere, dédié au parc éolien de Clos Neuf, situé à Merdrignac et Illifaut dans les Côtes d’Armor. Avec un objectif de 500 000 euros, cette campagne est ouverte à partir du 28 mars. Réservée dans un premier temps aux habitants de Merdrignac, Illifaut, Trémorel, Brignac et Ménéac, elle sera ensuite élargie aux communautés de communes Loudéac Communauté − Bretagne Centre et Ploermel Communauté.

Pour la première fois en France, les investisseurs pourront élire des représentants qui prendront part à la gouvernance du parc éolien pendant son exploitation.

Les modalités d’investissement (taux d’intérêt, durée, etc.) sont présentées sur le site internet de Lendosphere.

Permanences d'information

  • mercredi 23 mars, de 14h30 à 18h30 à Merdrignac, salle de la madeleine
  • jeudi 24 mars, de 9h à 12h30 à Illifaut, salle de loisirs
  • mercredi 27 avril, de 14h30 à 18h30 à Merdrignac, salle de la madeleine

Les habitants pourront y rencontrer les équipes de BayWa r.e., de Quénéa, les porteurs de projets, ainsi que Lendosphere, le gestionnaire de la collecte, afin d’en apprendre plus sur ce financement participatif.

Décarboner ses placements

Cette campagne est dédiée au parc éolien de Clos Neuf qui se situe sur des parcelles agricoles à cheval entre les communes de Merdrignac et Illifaut, dans les Côtes-d'Armor. Elle est réservée du 28 mars au 10 avril aux habitants des cinq communes d'implantation et limitrophes : Merdrignac, Illifaut, Trémorel, Brignac et Ménéac. Elle sera élargie du 11 au 24 avril aux communautés de communes Loudéac Communauté − Bretagne Centre et Ploermel Communauté. Enfin, la collecte sera ouverte du 25 avril au 27 mai aux habitants des départements Côtes d’Armor, Morbihan et Ille-et-Vilaine.

Pour participer au financement du parc éolien de Clos Neuf, les prêteurs doivent au préalable s’inscrire sur le site de Lendosphere. C’est l’opportunité d’investir dans un projet d’énergie renouvelable de son territoire et de décarboner son portefeuille.

Le territoire, impliqué dans le projet

Les communes et ses habitants ont été consultés sur toute la durée du développement du projet, qui a bénéficié d’un large soutien local.

Un collectif de 60 personnes a constitué la société Clos Neuf Eolien Citoyen, actionnaire du projet à hauteur de 8 %.

Un accès à la gouvernance du projet, aux côtés des actionnaires

Les prêteurs pourront accéder à la gouvernance du parc lorsqu’il sera en fonctionnement, grâce notamment à l’élection de représentants élus qui participeront à la gestion du parc éolien. Leur périmètre d’action comprendra la gestion de la vie courante et locale des premières années de vie du parc éolien. C’est la première fois que ce mécanisme, inédit en France, est mis en œuvre.

Pour Can Nalbantoglu, Président de BayWa r.e. France : « BayWa r.e. s’attache à renouveler le modèle de développement des projets d'énergies renouvelables, en y associant toujours davantage les territoires et leurs habitants. Cette collecte locale intégrant un accès à la gouvernance propose un nouvel outil d’intégration des riverains aux décisions des parcs éoliens, offrant la simplicité de mise en œuvre du financement participatif, et des possibilités d’accès à la gouvernance similaires à celle des sociétés actionnaires. »

Pour Pascal Quénéa, président de Quénéa’ch : « L’équipe de Quenea’ch est fière de pouvoir développer des projets tel que Clos Neuf qui propose aux riverains une collecte locale et ainsi une participation directe au futur parc éolien. La transition énergétique ne peut se faire qu’en concertation et en associant les territoires. Nous sommes ravis d’y contribuer ! »

Le parc comprend quatre éoliennes de 150 mètres chacune en bout de pale. La construction a démarré à l’automne 2021, pour une mise en service prévue en septembre 2022. Chaque année, les éoliennes produiront l’équivalent de la consommation électrique de 5 600 foyers et permettront d’éviter les émissions 8 120 tonnes de CO2.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page internet du projet.

Vue d'ensemble
Vers le haut