Rechercher

Inauguration d'un parc solaire sur un ancien camp militaire

Vue d'ensemble

BayWa r.e. a inauguré aujourd’hui le parc photovoltaïque Blueberry, d’une puissance totale de 30 MWc, sur les communes de Diors, Déols et Etrechet près de Châteauroux. Un berger et un apiculteur sont désormais installés sur le site, qui a retrouvé un usage agricole. Un second parc est en attente d’autorisations administratives sur le même site, et pourrait voir le jour en 2023.

87 552 panneaux

87 552 panneaux photovoltaïques occupent désormais 35 ha de l’ancienne base militaire de la Martinerie, dont l’activité a cessé en 2012.

Les travaux ont duré près de 9 mois, faisant appel à des entreprises locales telles que Eurovia Centre Loire, ou Gavanier et Millet & Fils. Jusqu’à 50 personnes ont été mobilisées au plus fort de la construction. Arrêté quelques mois, le chantier, en plein air, n'a pas été retardé par la crise sanitaire.

L’électricité verte produite par la centrale Blueberry permettra d’alimenter localement l’équivalent d’environ 16 000 personnes.

Sous les panneaux, apiculture et pâturage

Grâce à cette centrale solaire, 35 des 90 ha affectés pendant près d’un siècle à un usage militaire (pollution pyrotechnique), ont été dépollués et valorisés dans le cadre de la transition énergétique. Deux apiculteurs, Olivier Wick et Manuel Roger, ont installé les premières ruches sur le site. Jusqu’à 48 colonies pourront être présentes sur la centrale solaire en fonction des périodes de l’année et de la nourriture disponible pour les abeilles. 

Un partenariat a été noué avec le berger Guillaume des Fontaines, éleveur à Velles, qui  a installé ses brebis sur les prairies du parc photovoltaïque, lui permettant ainsi d'accroître son cheptel.

Les panneaux sont fixés sur des tables en acier d’une hauteur atteignant environ 2,60 m par rapport au sol et les rangées sont espacées en moyenne de 2,5 m, permettant aux animaux de circuler librement dans l’enceinte clôturée du parc photovoltaïque.

Un partenariat avec l’association culturelle des amis de la Martinerie

BayWa r.e. a le plaisir d’annoncer un partenariat avec l’association les Amis de la Martinerie.

BayWa r.e. et l’association réaliseront des supports d’informations qui rappelleront l’histoire de la base militaire et présenteront les installations photovoltaïques.

Pendant les travaux préparatoires, des objets du quotidien de l’ancienne base militaire ont été découverts et remis à l’association des Amis de la Martinerie.

Par ailleurs les bénévoles de l’association ont eu l’opportunité de récupérer les éléments d’un bâtiment préfabriqué américain (cabanes Quonset) pour en remonter une partie à proximité de la Maison de la mémoire.

BayWa r.e. apporte par ce partenariat une contribution à la reconstruction de ce baraquement.Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet des Amis de la Martinerie.

Un second projet en attente d’autorisations administratives

La société a lancé des études pour un nouveau parc solaire dans l’enceinte de l’ancien camp de la Martinerie, d’une envergure comparable à celle du parc venant d’être mis en service. Intégralement développé par BayWa r.e., ce second projet est nommé Greenberry.

Les demandes d’autorisations administratives ont été déposées cet automne, à l’issue des études environnementales et techniques. Ce parc solaire pourrait ainsi voir le jour courant 2023, pour une mise en service attendue en 2024.

Le projet de la nouvelle centrale Greenberry occupera 35 ha supplémentaires sur les 90 que compte la zone de l’ancienne base militaire, dont l’activité a cessé en 2012. Sous réserve d’obtention des autorisations administratives nécessaires.

L’électricité verte produite par la centrale Greenberry permettra d’alimenter localement l’équivalent d’environ 20 000 personnes supplémentaires.

Vue d'ensemble
Dorine Guesdon
Responsable marketing et communication
BayWa r.e. France SAS

Articles

Vers le haut