Sélectionner une langue
France
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Investissement citoyen d'1M€ pour le parc éolien Clos-Neuf

Vue d'ensemble

1 million d’euros d’investissement citoyen pour le parc éolien Clos-Neuf (22)

Le parc éolien de Clos-Neuf dans les Côtes d’Armor, sur les communes d’Illifaut et de Merdrignac, a été inauguré aujourd’hui. Il a pour actionnaire la société Clos Neuf Eolien Citoyen, la Banque des Territoires, le groupe régional Quénéa et le producteur indépendant d’énergie renouvelable BayWa r.e. Concertation, soutien des communes et investissement citoyen ont permis à ce projet d’aboutir sans opposition.

Un total d’un million d’euros a été investi par des citoyens actionnaires (500 000 €) et sous forme de financement participatif (500 000 €). Fait inédit en France, les prêteurs citoyens disposent eux aussi d’un accès à la gouvernance du parc éolien.

Caractéristiques du parc éolien

Le parc éolien se compose de 4 éoliennes de 3 MW de 150 mètres en bout de pale. Deux éoliennes sont implantées sur la commune de Merdrignac et deux autres sur la commune d’Illifaut. 
Le parc est raccordé au réseau de distribution d’électricité via le poste source de Merdrignac, situé à 5 km. D’une puissance totale de 12 MW, la production d’électricité du parc sera de 26 GWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 14 000 habitants correspondant aux besoins domestiques de l'agglomération de Loudéac. 
L’électricité renouvelable générée par les quatre éoliennes évitera l'émission de 8 120 tonnes de CO2 par an.

Historique du projet

  • 2013 : lancement du projet - délibération favorable du Conseil Municipal de Merdrignac
  • 2015 - 2018 : études d’impact environnemental, concertation (permanences d’information, délibérations en Conseil Municipal, présence aux Comices agricoles et marché de Merdrignac)
  • 2019 : obtention des autorisations administratives, sans recours en justice
  • 2020 - 2021 : constitution de la société Clos Neuf Eolien Citoyen et ouverture du capital du projet
  • Septembre 2021 : lancement du chantier
  • Septembre 2022 : injection sur le réseau d’électricité

Un investissement citoyen très local

Les riverains du parc éolien ont investi massivement dans ce parc éolien :

  • Deux-tiers du montant, soit 650 000 euros, proviennent d’investisseurs habitant dans un rayon de 10 kms du parc éolien.
  • Le tiers restant, soit 350 000 euros, provient de personnes résidant en Bretagne et en Loire-Atlantique.

Au total il s’agit de 311 investisseurs, dont :

  • 60 actionnaires, ainsi que la commune de Merdrignac, réunis au sein de la société Clos Neuf Eolien Citoyen
  • 251 prêteurs, ayant investi sur la plateforme de financement participatif de Lendosphere, lors d’une campagne présentée en ligne entre fin mars et mi-juillet 2022.

Une concertation exemplaire, un projet résolument participatif

Les communes et leurs habitants ont été consultés et impliqués dans le développement du projet, dès son origine. Dès 2013 et la délibération favorable du Conseil Municipal de Merdrignac, de nombreuses présentations et portes ouvertes ont été proposées aux élus et habitants : permanences d’information, présentations en Conseil Municipal, présence aux Comices agricoles et marché de Merdrignac.

La concertation s’est poursuivie lors de la période d’études environnementales, menées sur le terrain de 2015 à 2018, lui permettant d'aboutir à une autorisation en mai 2019 sans opposition ni recours.

« Adhérer au principe de développer des énergies renouvelables devient aujourd’hui une évidence. Comment ne pas y être favorable alors que l’on sait notre planète malade de sa consommation d’énergies fossiles. À son échelle, notre commune assume sa responsabilité et sa part de l’effort. En accueillant un parc éolien, elle fait un choix raisonnable pour l’avenir des générations futures.» souligne M. Eric Robin, Maire de Merdrignac.

Accès à la gouvernance locale du parc

Au-delà de l’implication financière locale dans ce projet de territoire, les citoyens qui ont investi dans le parc éolien ont un accès à la gouvernance locale en participant aux décisions du parc qui influencent le cadre de vie des riverains. Deux représentants seront élus et siégeront au comité stratégique élargi.

Les intérêts de la gouvernance locale :

  • Garantir une transparence auprès de tous les investisseurs dans la gestion d’exploitation du parc éolien. Au-delà de la présence des représentants dans les comités stratégiques, l’exploitant BayWa r.e., en charge de l’exploitation du parc éolien, et son partenaire QUENEA s’engagent à communiquer et échanger régulièrement auprès de tous les investisseurs.
  • Être le relais local des riverains. Accès direct des locaux via leurs représentants auprès du comité stratégique élargi et concertation sur les décisions locales à prendre.
  • Avoir la main sur les contrats locaux. Pouvoir participer à la conclusion et au renouvellement des contrats locaux, notamment grâce à la mise à disposition d’une enveloppe budgétaire dédiée (ex : entretien des espaces verts, gardien de parcs…)

« Une implication plus forte des riverains dans la gouvernance et l’économie des projets renouvelables, dès leur phase de développement, nous sommes être une condition fondamentale de leur acceptabilité » expliqueCan Nalbantoglu, Président de BayWa r.e. France. « Notre collaboration innovante avec la Banque des Territoires apporte un cadre sécurisant et réduit le risque pour les investisseurs citoyens et les collectivités qui entre au capital du projet, qui ne sont pas tenu d’apporter l’ensemble du capital. » détaille Can Nalbantoglu, Président de BayWa r.e. France.

L’actionnariat du parc éolien : 500 000 € apportés par des citoyens

Le parc éolien représente un investissement de 22 millions d’euros. 7 millions ont été apportés en capitaux propres par les actionnaires du parc, et le reliquat a été emprunté auprès de banques.

  • La Banque des Territoires, la société Quénéa et un collectif d’actionnaires citoyens, ainsi que la commune de Merdrignac ont intégré le projet à hauteur de 49 %,
  • Actionnaire majoritaire du projet (51 %), BayWa r.e. est producteur indépendant d’électricité avec ce parc, aux côtés des acteurs du territoire.

Un investissement participatif de 500 000 € supplémentaires sous forme d’obligations remboursables

500 000 € ont été investis sous forme d’obligations par 251 prêteurs, majoritairement locaux. Ces obligations, d’un montant maximal par prêteur de 10 000 €, sont rémunérées au taux de 5 % annuel. Le capital prêté est remboursé au bout de 7 ans, mais il leur est possible de demander un remboursement anticipé du capital dès la deuxième année, moyennant une dégressivité du taux.

L’opération a été réalisée sur la plateforme de financement participatif Lendosphere et présentée en ligne sur : www.lendosphere.com/clos-neuf

« J’ai investi dans le parc éolien de Clos Neuf pour trois raisons : la nécessité impérieuse d'aller le plus vite possible sur les énergies renouvelables pour assurer une indépendance énergétique, ne pas financer les dictatures et permettre à nos petits-enfants d'avoir une vie la plus agréable possible ; la sélection rigoureuse des projets par Lendosphere ; et la simplicité d'utilisation de la plateforme ainsi que la clarté des informations. Je veille à ce que mes investissements dans les énergies renouvelables de proximité compensent très largement mon impact carbone », explique Gilles L, résidant à Batz-sur-Mer.

La société Clos Neuf Eolien Citoyen

En 2020, des riverains du projet ont souhaité aller plus loin et ont constitué avec le soutien de BayWa r.e. et de QUENEA, la société Clos Neuf Eolien Citoyen. Finalisé en 2021, ce collectif, rassemblant 60 particuliers et la commune de Merdrignac, qui a intégré le projet en tant qu’actionnaire à hauteur de 500 000 €. Ils bénéficieront des retombées économiques du projet en proportion de leurs investissements, sur l’ensemble de sa durée de vie.

« Ce parc est aussi le nôtre, et c’est une grande fierté de voir notre épargne et nos efforts convertis sous forme d’énergie verte. J’espère que le modèle que nous avons mis en place inspirera d’autres collectifs citoyens, en Bretagne et en France » commente Dominique Daunay, Président de la société Clos Neuf Eolien Citoyen.

Le Groupe QUENEA

Le Groupe QUENEA, acteur régional breton actif dans le développement et la construction de projets de production d’énergies renouvelables depuis plus de 25 ans, à l’initiative des premiers contacts avec les communes de Merdrignac et Illifaut, et ayant codéveloppé le parc éolien du Clos Neuf aux côtés de BayWa r.e., apporte 1 % du capital.

« C’est une immense joie de voir se concrétiser ce projet exemplaire du parc éolien de Clos Neuf qui implique les riverains dans la réalisation du parc et sa gouvernance. Je formule le vœu que ce beau projet puisse servir de modèle pour d’autres projets d’énergies renouvelables, dont nous avons besoin pour les années à venir. » confie Pascal Quénéa, Président du groupe QUENEA.

Le rôle de la Banque des Territoires

La Banque des Territoires a soutenu le projet Clos Neuf aux côtés des acteurs locaux en le finançant à hauteur de 40 % des fonds propres. En donnant accès à son audit indépendant du projet, la Banque des Territoires assume un rôle de tiers de confiance et facilite l’investissement citoyen.

Pour Stéphane Lafargue, directeur régional adjoint, « Accélérer le développement des énergies renouvelables est une des priorités de la Banque des Territoires, dont le cœur de métier est d’accompagner les acteurs locaux dans leurs projets de développement des territoires. Le parc éolien du Clos Neuf est un symbole fort de collaboration au service de l’intérêt général, car il associe les citoyens aux côtés des acteurs publics et privés. La Banque des Territoires est fière d’avoir accompagné ce projet emblématique de coopération territoriale, pour des territoires toujours plus durables. »

Un partenariat entre BayWa r.e. et la Banque des Territoires

Clos Neuf est le premier projet du partenariat cadre entre BayWa r.e. et la Banque des Territoires conclu en décembre 2019. Ce partenariat cadre national a pour objectif d’ouvrir les parcs éoliens et photovoltaïques développés par BayWa r.e. aux acteurs du territoire (citoyens, collectivité via les sociétés d’économie mixte, entreprises locales), qui bénéficient ainsi de la possibilité d’investir aux côtés de BayWa r.e. et de la Banque des Territoires. Le projet éolien du Clos neuf est le premier du genre et d’autres projets en cours de développement seront également proposés à l’investissement local.

Vue d'ensemble
Dorine Guesdon
Responsable marketing et communication
BayWa r.e. France SAS

Articles

Vers le haut