Le Rapport sur l’énergie 2019

Vue d'ensemble

Le Rapport sur l’énergie 2019 de BayWa r.e. montre l’énorme appétit des entreprises pour l’énergie renouvelable, mais la bureaucratie et les réglementations complexes freinent leur potentiel en la matière.

BayWa r.e. a publié, en partenariat avec la plateforme RE-Source, son Rapport sur l’énergie 2019 qui analyse l’attitude de 1 200 entreprises européennes vis-à-vis des énergies renouvelables.  Alors que 89 % des personnes interrogées sont d’accord sur le rôle de premier plan que les entreprises doivent jouer dans la transition énergétique, 76 % identifient la bureaucratie et les réglementations complexes comme des obstacles majeurs qui entravent les investissements dans les énergies renouvelables.

Pour la majorité des entreprises, les avantages sont clairs : près de 90 % d’entre elles estiment que l’utilisation des énergies renouvelables a amélioré leur image publique, tandis que 80 % d’entre elles estiment qu’elle leur a donné un avantage commercial. Et lorsqu’elles ont décidé d’investir dans les énergies renouvelables, 92 % d’entre elles l’ont fait pour réduire leurs coûts énergétiques.

Dans tous les pays analysés, l’impression de longues périodes d’amortissement (44 %) et de coûts d’investissement élevés (38 %) ont toutefois été perçus comme des obstacles par les entreprises. Avec un peu moins de 50 %, c’est en Pologne et au Royaume-Uni que la perception des coûts d’investissement comme un obstacle était la plus élevée.

« Le Rapport sur l’énergie 2019 de BayWa r.e. montre que les entreprises veulent jouer un rôle de premier plan dans la transition vers les énergies renouvelables, motivées par le désir de faire progresser leurs objectifs de durabilité, d’améliorer leur image publique et de réduire leurs coûts énergétiques. Toutefois, bon nombre d’entre elles continuent d’être freinées par des règlements complexes et des obstacles liés à l’investissement et à l’amortissement. Pour surmonter ces difficultés, l’industrie doit offrir aux entreprises un large éventail d’options d’approvisionnement en énergie renouvelable et travailler en étroite collaboration avec les gouvernements pour améliorer les cadres réglementaires », a commenté Matthias Taft, membre du conseil d’administration en charge du secteur de l’énergie chez BayWa AG.

Plus de la moitié des entreprises sondées s’étaient fixé des objectifs en matière d’efficacité énergétique, d’utilisation des énergies renouvelables ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Alors qu’en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, les entreprises se concentrent principalement sur les objectifs d’émissions de gaz à effet de serre, en Pologne, en Italie et en Espagne, elles visent à accroître l’utilisation globale des énergies renouvelables.

« Les particuliers et les entreprises veulent agir pour le climat en investissant dans la production d’énergie renouvelable et en s’approvisionnant en énergie renouvelable. Un cadre juridique simple et inclusif est essentiel pour accélérer la transition vers un marché de l’énergie abordable et propre. Cela permettra à un plus grand nombre de personnes de vivre mieux dans les limites de la planète », déclare Karol Gobczynski, Directeur Climat & Energie, Ingka Group, IKEA largest franchisee.

Plus de la moitié des entreprises sondées prévoyaient d’utiliser de l’énergie renouvelable ou de mettre en place leurs propres installations d’énergie renouvelable au cours des cinq prochaines années. Les entreprises espagnoles étaient particulièrement ambitieuses, 76 % d’entre elles envisageant d’accroître leur utilisation des énergies renouvelables, tandis que ce chiffre était de 70 % pour les entreprises italiennes. 

« Les conclusions du Rapport sur l’énergie 2019 montrent qu’en Europe les acheteurs d’énergie industriels sont de plus en plus conscients de l’importance et de l’influence croissante des énergies renouvelables sur leur activité. En lançant des approches novatrices et en contribuant à façonner les cadres réglementaires, les membres du RE100 ont joué un rôle déterminant dans la popularisation de l’utilisation des énergies renouvelables au sein des entreprises. Nous pensons que de plus en plus d’entreprises renforceront leur ambition et travailleront avec les décideurs politiques, les régulateurs et les fournisseurs d’énergie pour accélérer considérablement le déploiement de l’énergie propre », a ajouté Sam Kimmins, responsable du RE100, The Climate Group.

Parmi les entreprises qui ont identifié la bureaucratie et la réglementation complexe comme des obstacles à l’investissement, c’est en Espagne et au Royaume-Uni que la frustration a été la plus forte, avec 79 % des entreprises dans les deux pays, tandis que la proportion était de 73 % en Allemagne et en France, la Pologne et l’Italie se situant entre les deux.

« La tendance à l’adoption des énergies renouvelables par les entreprises est évidente », a ajouté Bruce Douglas, Coordinateur, RE-Source Platform / Deputy CEO, SolarPower Europe. « Les grandes entreprises soutiennent la Déclaration RE-Source, qui appelle les gouvernements européens à faciliter l’approvisionnement direct en énergies renouvelables. Cela contribuera à maximiser le plein potentiel de l’Europe en matière d’investissement des entreprises dans les nouvelles sources d’énergie renouvelables. »

Pour le Rapport sur l’énergie 2019, un total de 1 200 décideurs de moyennes et grandes entreprises au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en France et en Pologne ont été interrogés. Il s’agit de la première enquête d’opinion systématique et quantitative de ce type. Le rapport est disponible à l’adresse suivante : Energy Report 2019 

Vue d'ensemble
Mark Cooper
Corporate Communications
BayWa r.e. renewable energy GmbH
Vers le haut