ATTENTION : Nous sommes au courant d'une fausse campagne de crowdfunding en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), créée par un groupe de fraudeurs. BayWa r.e. n'a aucun intérêt commercial en RDC. Il s'agit d'une escroquerie qui n'a aucun lien avec BayWa r.e. Vous pouvez nous contacter à ce sujet par e-mail à l’adresse suivante : DRC(at)baywa-re.com

Sélectionner une langue
France
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Projet éolien du Bois d'Apcher : informations et études

Vue d'ensemble

Permanences d’information et études de vent pour le projet éolien du Bois d’Apcher (48)

En accord avec les communes, la société spécialiste des énergies renouvelables BayWa r.e. étudie la faisabilité d’un projet éolien à Saint-Paul-Le-Froid et de Saint-Denis-en-Margeride (48). Trois permanences d’information auront lieu les 14, 15 et 16 septembre pour présenter le projet aux habitants. Un mât de mesures sera installé dans le courant du mois pour évaluer le gisement de vent.

Un site à distance des habitations

Au lieu-dit du “Bois d’Apcher”, la zone identifiée se situe au sud-ouest de Saint-Paul-Le-Froid et au nord-est de Saint-Denis-en-Margeride. Développé en concertation et soutenu par les deux communes, le projet entre dans la phase des études.

Les habitations les plus proches de la zone d’étude se situent à plus de 1,8 km pour Saint-Paul-Le-Froid et 1,3 km pour Saint-Denis-en-Margeride. Le projet serait ainsi exemplaire en matière d’éloignement du bâti, puisque la réglementation prévoit un éloignement minimum de 500 mètres.

La zone d’étude du projet présente un potentiel de 4 à 5 éoliennes, d’une hauteur maximale de 150 mètres en bout de pale pour une puissance de 3,45 à 4,2 MW. Le parc pourrait générer l’équivalent de la consommation électrique de 14000 habitants.

Deux ans de mesures

Un mât de mesure du vent sera installé début Octobre, pour une durée de deux ans. Il va mesurer précisément la vitesse et l’orientation du vent à plusieurs hauteurs grâce à des capteurs (anémomètres et girouettes). D’autres capteurs météorologiques contribueront à caractériser le site (température, pression, précipitation...).

Les données collectées permettront d’optimiser le choix de l’implantation et de définir le type d’éolienne, et d’estimer la production électrique attendue du futur parc.

Grâce à deux micros et enregistreurs, le mât de mesures aura également pour mission d’enregistrer l’activité des chauves-souris en altitude. Ces éléments seront versés à l’étude écologique qui accompagne le développement du parc éolien.

Une fois les mesures réalisées, le mât sera entièrement démonté et le terrain remis à son état d’origine.

Trois permanences d’information et de concertation

En parallèle de l’installation du mât de mesure, trois réunions d’information sont proposées pour permettre aux riverains de s’informer sur le projet, poser leurs questions et recueillir leurs avis :

  • Jeudi 14 septembre de 12h à 18h à Saint-Paul-Le-Froid (lieudit Chayla d'Ance)
  • Vendredi 15 septembre de 12h à 18h à la mairie de Saint-Denis-en-Margeride
  • Samedi 16 septembre de 10h à 15h à Saint-Paul-Le Froid (lieudit Chayla d'Ance)

Il sera possible à cette occasion de rencontrer l’équipe de BayWa r.e, qui présentera le déroulé des études environnementales, acoustiques et paysagères et répondra aux questions sur le projet.

Un atelier ludique sera proposé aux participants sous forme de quiz pour appréhender les enjeux liés à la transition énergétique.

Rénovation énergétique

Dans le cadre de la construction du parc éolien du Bois d’Apcher, Baywa.r.e s’associe à l’association OC’TEHA pour accompagner la rénovation énergétique des riverains du projet.

Il sera possible de bénéficier gratuitement d'un accompagnement personnalisé par un conseiller énergie d’OC’TEHA. Au programme : diagnostics, audits énergétiques, suivi lors de la réalisation des travaux de rénovation.

Les audits énergétiques et l’accompagnement, jusqu’aux visites de chantier, seront assurés par OC’TEHA, et financés par BayWa r.e.

Vue d'ensemble
Vers le haut
Prendre contact