ATTENTION : Nous sommes au courant d'une fausse campagne de crowdfunding en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), créée par un groupe de fraudeurs. BayWa r.e. n'a aucun intérêt commercial en RDC. Il s'agit d'une escroquerie qui n'a aucun lien avec BayWa r.e. Vous pouvez nous contacter à ce sujet par e-mail à l’adresse suivante : DRC(at)baywa-re.com

Sélectionner une langue
France
English
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Projet d'ombrières agrivoltaïques de Cavaillon

Un projet adapté au territoire

Le projet en bref

Le projet porte sur deux zones arboricoles et vise à la mise en œuvre d'ombrières agrivoltaïques semi-transparentes sur des plantations de pommiers et de poiriers sur la commune de Cavaillon (84300).

Ce projet, initié en 2020, a été réfléchi en partenariat entre BayWa r.e. et Jean-Michel Durand, arboriculteur installé depuis 1998 sur l’exploitation familiale spécialisée dans la production de pommes, poires et cultures maraichères. L’objectif du projet de Cavaillon est de mettre à profit l’expertise et l’expérience tirées de nos centrales agrivoltaïques implantées en Allemagne et aux Pays-Bas au service des plantations de Jean-Michel Durand sous le climat vauclusien.

Un suivi agronomique est déjà prévu dans le cadre de l’exploitation de ce parc afin de pouvoir comparer, analyser et caractériser la production sous panneaux avec la zone témoin prévue pour chaque zone, à proximité directe. Ces ombrières agrivoltaïques devraient voir le jour en 2025.  

Aperçu du projet

  • Localisation du projet

    Le projet est situé sur la commune de Cavaillon dans le département du Vaucluse, région Provence Alpes Côte d’Azur.

  • Données clés
    • Puissance totale du projet : maximum 4.6 MWc 
    • Production annuelle estimée du parc : 6 723 MWh 
    • Equivalent de la consommation électrique d'environ : 1 500 foyers 
  • Les avantages

    Le contexte climatique du Vaucluse met au premier plan la nécessité de trouver rapidement des solutions de protection des cultures qui subissent de très gros problèmes de gel et de sécheresse. C’est pour cela que les structures agrivoltaïques ont une réelle pertinence agronomique car elles remplissant plusieurs fonctions dont :

    • La protection des cultures des aléas climatiques (lumière directe et effet « coup de soleil », grêle, vents violents, gels tardifs, etc.),
    • Une économie d’eau considérable : réduction de l’évapotranspiration et de la consommation d’eau (une consommation en eau inférieure sous système agrivoltaïque avec possibilité d’intégrer un système de récupération d’eau de pluie),
    • Alternative durable à l’utilisation de bâches plastiques ou de filets de protection.

Calendrier du projet

Janvier 2023

Acceptation d’une demande d’examen au cas par cas pour être dispensé d’évaluation environnementale (auprès de la DREAL)

Juillet 2023

Dépôt de deux demandes de permis de construire (une par zone) auprès de la mairie de Cavaillon

Novembre 2023

Obtention des deux arrêtés de permis de construire

Fin 2023

Début d’un partenariat avec le CETA de Cavaillon et la station expérimentale de la Pugère pour le suivi agronomique du projet

Décembre 2023

Candidature à l'appel d'offre (AO) de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) Bâti

Mars 2024

Le projet est lauréat de la 6ème session de l’AO CRE Bâti

Quote

Je suis persuadé que le développement de l'agrivoltaïsme en France conditionnera la préservation de nos récoltes et participera à motiver nos enfants à poursuivre l'aventure agricole. Nous n'avons clairement plus de temps à perdre, il en va de la pérennité de mon exploitation agricole.

Jean-Michel Durand, agriculteur à Cavaillon

Notre expertise

Pour en savoir-plus sur la technologie agrivoltaïque, rendez-vous sur notre page internet dédiée

Foire aux questions

Vous vous posez des questions sur l'éolien ou le photovoltaïque ? Vous trouverez ici certaines réponses ; sinon n'hésitez pas à nous en faire part ...

Vers le haut
Prendre contact