Sélectionner une langue
France
English
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Projet de parc solaire de Bagéran

Un projet adapté au territoire

Le projet en bref

Le projet de parc photovoltaïque de Bagéran, d’une puissance de 12 MWc a été initié en 2020 et est porté par la société Préchac Energies. Il se situe sur des terrains privés boisés exploités en sylviculture sur les communes de Préchac et Lucmau. Après accord des propriétaires fonciers exploitants, des études environnementales et paysagères ont été menées (par des bureaux d’études indépendants) et ont conduit à réviser le périmètre envisagé. Aujourd’hui, l’implantation du projet a été réduite de 80 à 12 hectares et ne présente plus aucune incompatibilité paysagère (pas de co-visibilité avec le voisinage) ni aucune contrainte environnementale (le projet a été révisé afin de lever toutes les sensibilités écologiques).

En tant qu’acteur du territoire implanté sur le long terme (20 à 30 ans), BayWa r.e. a à cœur de remettre le territoire de Sud Gironde au centre de ses projets d’énergies renouvelables. Pour cela, l'entreprise a développé une démarche de concertation avec les collectivités, les riverains, les exploitants agricoles, qui permet de répondre aux besoins spécifiques des territoires sur lesquels sont développés nos projets d’énergies renouvelables. Cette démarche 360° permet de faire bénéficier des retombées économiques et environnementales au plus grand nombre.   

Nos équipes sont à votre écoute et vous proposent une permanence d’information en mairie de Lucmau le mercredi 14 décembre de 14h à 18h pour échanger sur ce projet et ses actualités !  

Aperçu du projet

Localisation

Le projet est localisé sur des parcelles privées ; plusieurs propriétaires exploitants sont impliqués.

Ce sont des terrains forestiers historiquement pauvres, n’ayant pas bénéficié de subventions « Tempête » pour le reboisement.

Situé à très forte proximité du poste de transformation électrique de Cazalis (moins d’1 km), et proche également du futur poste « à créer » de Sud Gironde, le projet se trouve au carrefour d’un gisement identifié de nécessaires nouvelles infrastructures énergétiques. Déjà anthropisée par la ligne Haute Tension 63kV Bazas-Luxey-Cazalis qui traverse le site, pour laquelle une autorisation de défrichement a été accordée, la zone d’implantation du projet photovoltaïque de Bagéran renforce sa fonction de contribution au développement du réseau électrique.

Données clés

  • Surface : 12 hectares répartis en 3 zones clôturées
  • Puissance : 12 MWc
  • Equivalent de la consommation électrique de : 3 500 foyers (chauffage inclus), soit l’équivalent d’une commune comme Langon (7 300 habitants)
  • Evite l'émission de : 5 500 tonnes de CO2 chaque année

Environnement et biodiversité

  • Initialement, l’aire d’étude envisagée était de 80 hectares. Elle a été réduite à 12 hectares clôturés suite aux études écologiques réalisées sur la zone, afin d’éviter les secteurs à enjeux forts et modérés (zones humides notamment).

  • La zone d’implantation du projet présente peu de co-visibilité ; des haies brise-vue seront néanmoins mises en place en bordure de départementale et au niveau des espaces visibles depuis les chemins de randonnée - par conséquent l’installation de la centrale aura un impact visuel négligeable sur le paysage.  

  • Le projet étant situé au sein du massif des Landes de Gascogne, en limite du Parc Naturel Régional, la forte réduction de l’emprise du projet s’inscrit dans une logique de préservation de la biodiversité emblématique du massif (stratégie d’évitement total des zones humides et habitats d’espèces - landes humides à molinie, habitat privilégié du Fadet des Laîches, présence de la Fauvette Pitchou nicheuse). Les affluents du ruisseau Bagéran, dérivé du Ciron, modélisent la configuration du parc qui s’implante sur 3 zones distinctes, chacune située entre les bras du ruisseau, préservant ainsi son lit et l’ensemble de sa ripisylve.

  • Le projet est en conformité avec les directives du SDIS 33 de défense contre les incendies de forêt (respect d’une bande OLD – Obligation légale de débroussaillement - de 50m et d’une bande défrichée de 30 m à la clôture). Tout hectare défiché soit environ 14 hectares sera compensé via la mise en place de boisement compensateur soit au minimum 28 hectares de terrain reboisé.

  • Une fois la centrale mise en service, la société BayWa r.e envisage d’exploiter le site en partenariat avec un éleveur de brebis implanté localement.

 

Historique du projet

Mars 2020 – Avril 2022

Accords fonciers

Avril 2020 – Mars 2021

Inventaires naturalistes

Novembre 2020

Présentation du projet à la mairie de Préchac

Juin – Novembre 2021 

Concertation locale

Janvier 2022

Présentation du projet à la Communauté de communes

Juillet 2022

Présentation du projet à la mairie de Lucmau​

Janvier 2023

Dépôt de la demande de permis de construire

Notre démarche territoriale

Des retombées économiques pour le territoire  

Un financement participatif sera mis en place au démarrage du projet ; il permettra collecter entre 50 et 70 000 euros auprès de préteurs riverains du projet afin de financer les études de faisabilité avec des taux de rémunération intéressants pour les préteurs (5 à 7%). A titre d’exemple, un financement participatif a été mis en place sur le projet photovoltaïque de Garein, dans les Landes en mai  2022 ; il a permis à 76 prêteurs d’investir dans le projet à hauteur de 58 800 euros au total (collecte réalisée en 1 mois).

Des retombées fiscales importantes sont prévues pour la communauté de communes Sud Gironde (env. 22 000 euros/an), mais également pour les communes d’implantation à hauteur d’environ 1 400 euros/an pour Préchac, et environ 700 euros/an pour Lucmau ainsi qu’une taxe d’aménagement d’un montant d’environ 21 000 euros versée pour moitié aux communes d’implantation et pour moitié au département au moment de la construction du parc. 

Des synergies avec le tissu économique local

Des partenariats locaux sont à l’étude, notamment avec un éleveur ovin implanté localement pour l’entretien des terrains sous les panneaux solaires par les moutons.  

Nous aurons recours à des entreprises locales pour les actions de maintenance et entretien du parc (génie civil, génie électrique, entretien des espaces verts...) 

Enfin, soucieux d’inscrire le projet dans une démarche d’exemplarité écologique, le recyclage des panneaux solaires en fin de vie ou endommagés sera pris en charge par l’usine ENVIE2E inaugurée à St Loubès en septembre 2022. 

Des actions pédagogiques localement pour sensibiliser à la transition énergétique  

Des actions de sensibilisation sont prévues auprès des élus de Préchac et de Lucmau (visite pédagogique d’un parc photovoltaïque en Gironde en avril 2023). Vous êtes intéressé.e par cette visite et souhaitez être informé.e de la date ? Contactez la mairie de Lucmau au 05 56 65 22 65 pour vous pré-inscrire et recevoir toutes les informations !

Des animations pédagogiques auprès des écoles ou autres publics de Sud Gironde pourront également être menées à travers l’organisation de sorties natures, visites et animations autour des énergies renouvelables et du développement durable.  

Vous êtes/connaissez une association réalisant des animations de sensibilisation à l’écologie ? Contactez-nous !

Foire aux questions

Vous vous posez des questions sur l'éolien ou le photovoltaïque ? Vous trouverez ici certaines réponses ; sinon n'hésitez pas à nous faire part ...

Contenu
    Contact
    Jeanne_Pintart_new_70x70.jpeg
    Jeanne Pintart
    Cheffe de projets solaires
    BayWa r.e. France SAS
    Vers le haut