Rechercher

Etudes environnementales pour le projet éolien de Puessans

Vue d'ensemble

Développeur, constructeur et exploitant d’énergies renouvelables, BayWa r.e. a engagé le développement d’un projet éolien en forêt communale de Puessans (25) à la suite d’une délibération favorable du Conseil municipal de la commune, le 22 mars 2021. Nous annonçons aujourd’hui le lancement d’études environnementales, qui dureront au minimum une année, et permettront de confirmer ou non la faisabilité du projet. La phase de concertation, engagée depuis mai 2021 avec les élus, riverains et acteurs du territoire, se poursuivra tout au long de la vie du projet.

Un projet éolien en forêt

Le secteur étudié est « Le Grand Bois », un plateau d’une altitude moyenne de 400 m, au sein de la forêt communale de Puessans, gérée par l’Office national des forêts (ONF).

Quatre à six éoliennes sont envisagées, d’une hauteur maximale de 200 m en bout de pale et d’une puissance installée totale comprise entre 12 et 27 mégawatts, selon le modèle d’éolienne retenu. Le nombre final d’éoliennes dépend de l’issue des études et de la concertation.

La zone étudiée est située à une distance supérieure à 500 mètres des premières habitations, comme prévu par la loi.

Un projet communal

Le projet éolien a été engagé à la suite d’une délibération favorable du Conseil municipal de Puessans le 22 mars 2021. Une session de porte-à-porte a été organisée par BayWa r.e. auprès des habitants de Puessans le 18 mai 2021. Une grande partie des habitants ont été rencontrés, majoritairement favorables au projet.

La commune, propriétaire des terrains, bénéficiera d’un loyer et de servitudes au titre de la mise à disposition des terrains pour le projet. L’ONF touchera 10% de ces recettes au titre du régime forestier. Des retombées fiscales sont attendues, notamment au titre de l’IFER (Impôt forfaitaire sur les entreprises de réseaux), qui bénéficieront aux collectivités locales et donc à leurs habitants.

Un projet citoyen

Partenaire depuis 2019 de la Banque des Territoires, BayWa r.e. est en mesure de proposer un projet éolien citoyen, pouvant être détenu à 100 % par les acteurs du territoire. Si le projet devait se concrétiser, BayWa r.e. proposera aux collectivités et acteurs du territoire (Communes, communauté de commune, Syndicat d’Economie Mixte, entreprises locales, citoyens), d’entrer au capital de la société de projet qui exploitera le parc. Ces participations peuvent aussi se faire aux côtés de la Banque des Territoires, avec qui un partenariat a été noué depuis 2019 pour permettre d’apporter un acteur tiers de référence capable d’assurer une bonne intégration d’acteurs locaux dans un projet éolien

Le territoire peut ainsi accéder à la gouvernance du parc, et bénéficier de ses retombées économiques.

Une démarche de territoire

Comme elle le fait sur chacun des projets qu’elle développe, BayWa r.e. mettra en œuvre sa « démarche 360 ». Cette approche, adaptées aux besoins et spécificités du territoire, vise à faire bénéficier des retombées économiques et écologiques au plus grand nombre des acteurs locaux.

Parmi les mesures possibles, une offre locale d’électricité renouvelable à tarif préférentiel, un accompagnement de la rénovation énergétique des bâtiments ou encore une aide à la mise en place de pratiques agricoles durables.

Protéger la forêt du changement climatique

En lien avec l’ONF, le projet éolien s’accompagnera d’une démarche de protection et de valorisation de la forêt : replantation et diversification avec des espèces adaptées au changement climatique, identification d’îlots de vieillissement, suivi écologique.

Prochaines étapes

Les études sur les impacts acoustiques et paysagers seront engagées prochainement. Début 2022 sera installé un mât de mesures météorologiques, pour une durée de 1 an.

Si le projet devait s’avérer viable, une demande d’autorisation environnementale sera déposée en préfecture. L’Etat procédera alors à l’instruction du dossier pendant au moins 1 an, période durant laquelle aura lieu l’enquête publique. Il sera enfin procédé aux demandes de raccordement au réseau électrique, avant d’en engager la construction.

La mise en service du parc pourrait intervenir à l’horizon 2026. Son exploitation pour la production d’électricité s’étalera sur une période de 30 à 40 ans.

L’éolien, une énergie renouvelable mature, compétitive et réversible

L’énergie éolienne couvre désormais près de 9 % de la consommation d’électricité en France, et 10 % de la consommation en Bourgogne-Franche-Comté. Avec un objectif d’installation de 33 GW à 35 GW à l'horizon 2028, elle connaît une progression régulière du fait de la maturité de cette technologie et de son faible coût de production. Les derniers appels d’offres pour l’éolien terrestre, en établissant un prix moyen très compétitif à 60 €/MWh, confirment cette forte compétitivité qu’aucune nouvelle installation d’énergie fossile ou fissile n’est en mesure d’offrir aujourd’hui.

“Dans un contexte français ou le parc nucléaire vieillit et produit moins année après année, le charbon a tout de même pu être éliminé en quasi-totalité sans que le gaz ne vienne remplacer la baisse de ces deux sources de production.” explique Corentin Sivy, Directeur Développement & Acquisitions de BayWa r.e. France. “C’est en effet l’éolien aidé du solaire qui ont évité ce recours au gaz. L’impact est positif pour le climat comme pour la balance commerciale de nos importations de fossiles car la production de chaque nouveau parc éolien évite autant de gaz fossile importé”

L’énergie éolienne fait partie des moyens de production d’électricité les moins émetteurs de gaz à effet de serre. Bénéficiant d’un facteur de charge important les mois d’hiver où la consommation est plus importante il s’insère bien dans notre mix. Les éoliennes remboursent par ailleurs très rapidement l’énergie qui a été nécessaire à leur construction, en moins d’un an.

Les projets éoliens sont aussi réversibles : à la fin de l’exploitation d’un parc, les éoliennes - fondations comprises - sont démontées pour être recyclées et le site d’implantation remis en état.

Vue d'ensemble
Dorine Guesdon
Responsable marketing et communication
BayWa r.e. France SAS

Articles

Vers le haut