Sélectionner une langue
France
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Concertation du projet éolien de Sainte-Colombe-sur-l'Hers

Vue d'ensemble

Lancement de la concertation et des études environnementales pour un projet éolien à Sainte-Colombe sur-l'Hers (11)

BayWa r.e., spécialiste des énergies renouvelables implanté à Carcassonne (anciennement Enerpole), a identifié un potentiel éolien sur la commune de Sainte-Colombe-sur-l'Hers et a présenté en 2021 cette opportunité aux élus de la commune. 

Le Conseil municipal de Sainte-Colombe-sur-l'Hers a délibéré, le 22 décembre 2021, pour autoriser BayWa r.e. à engager une démarche de concertation et réaliser des études techniques et environnementales en vue de l’implantation d’un parc éolien sur le territoire de la commune. 

Le projet prévoit 4 éoliennes dont l’implantation sera définie de manière collégiale par les membres d’un Comité de Pilotage.

Un comité de pilotage à la tête du projet

Un Comité de Pilotage a été constitué afin de prendre collectivement les décisions importantes qui jalonneront le développement du projet : 

  • Modalités de la concertation avec la population locale.
  • Choix du scénario d’implantation retenu au terme des études et les mesures d’intégration du projet.
  • Financement participatif, mesures agro-environnementales, offre locale d’énergie renouvelable, aménagement en faveur du tourisme… 

Ce Comité de Pilotage convie le Conseil Municipal de Sainte-Colombe-sur-l’Hers, le maire de la commune voisine de Rivel, le principal agriculteur sur la zone du projet, un représentant de la Communauté de Commune des Pyrénées Audoises et le chef de projet de la société BayWa r.e.. Deux sièges sont ouverts à tout citoyen souhaitant prendre part à une réunion du Comité de Pilotage.

La première réunion du comité de Pilotage a eu lieu le lundi 24 janvier 2022. Les membres se sont accordés sur les modalités de concertation et de développement du projet pour l’année à venir. Les réunions du Comité de Pilotage se tiendront de manière régulière, à un intervalle d'environ six semaines sur toute la phase des études et de la concertation.

Un large dispositif de concertation

La première année de développement du projet éolien se focalisera sur les échanges avec les riverains du projet. 

  • Un site internet dédié au projet sera mis en ligne dans les jours à venir.
  • Les informations relatives au projet seront relayées par la commune via SMS, dans le bulletin municipal et sur la page Facebook de la commune.
  • Des représentants du projet viendront échanger avec les citoyens au cours d’un porte-à-porte au printemps. Les riverains qui le souhaitent pourront prendre rendez-vous pour un second échange avec le chef de projet.
  • Une permanence d’information sera organisée par la suite en mairie, pour recueillir les questions et remarques des habitants et y apporter des réponses concrètes. 

Des études environnementales, acoustiques, paysagères et mesures de vent seront également engagées en 2022. D’une durée de 12 à 18 mois, elles seront menées par des bureaux d’études indépendants de la région. Ces études permettront de préciser les caractéristiques et contraintes potentielles liées au projet : zones à éviter, modèle d’éoliennes etc.

Un projet respectueux de l’environnement

En amont du projet, 12 à 18 mois d’études sont menées par des experts indépendants sur la faune et la flore locales. L’objectif est de privilégier une implantation de moindre impact et de concevoir des mesures en faveur de la biodiversité : sanctuarisation des espaces les plus riches, restauration d’habitats. Des sentiers de randonnée pédagogique sont envisagés pour mettre en valeur la biodiversité locale et faciliter les randonnées autour du tourisme vert.

Riverains et collectivités pourront être actionnaires du parc

Le projet fera l’objet d’une opération de financement participatif pour proposer aux riverains de prendre part au financement de son développement. 

D’autre part, à l’issue de l’obtention des autorisations administratives nécessaires à la construction du parc, il sera proposé aux citoyens et collectivités de prendre part au capital de la future société d’exploitation du parc éolien et d’accéder à sa gouvernance

Réduire la facture énergétique des habitants

Comme elle le fait sur d’autres projets qu’elle développe, BayWa r.e. pourra mettre en œuvre des mesures de réduction de la facture énergétique des habitants : offre locale d’électricité, accompagnement de la rénovation énergétique des logements et bâtiments communaux etc.

Caractéristiques du projet

La zone à l’étude se situe au sud de la commune. Elle est suffisamment vaste pour étudier plusieurs variantes d’implantation des éoliennes.

  • 4 éoliennes 
  • Raccordées au poste source de Lavelanet
  • Production électrique annuelle : 27 245 MWh d’électricité 
    • Soit l’équivalent de la consommation domestique de 11 400 personnes, chauffage compris. 
    • Soit près de 80 % des besoins domestiques de la Communauté de communes des Pyrénées Audoises.

Les éoliennes seront situées à une distance minimale de 800 mètres des premières habitations, quand la législation impose une distance de 500 mètres.

Une énergie écologique, mature et peu coûteuse 

La production d’origine éolienne est la 3e source de production d’électricité en France. L’éolien a couvert près de 9 % de la consommation française d’électricité en 2020. Elle devance celle provenant des centrales au gaz et est la troisième source de production d’électricité, derrière le nucléaire et l’hydraulique.

Avec un bilan carbone particulièrement bas sur son cycle de vie, de 13g CO2/kWh, l’éolien est le moyen de production d’électricité le moins émetteur de gaz à effets de serre après l’hydroélectricité. Dotées d’un temps de retour énergétique très faible, les éoliennes remboursent l’énergie utilisée pour leur construction en moins de 12 mois. Leur durée de vie est au minimum de 30 ans. 

Variable mais prévisible, l’intégration de l’éolien dans le mix énergétique ne pose pas de problèmes techniques, ce qui en fait un des principaux alliés dans la mise en œuvre de la transition énergétique, dont l’urgence n’est plus à démontrer. Bénéficiant d’un facteur de charge important, notamment les mois d’hiver, les éoliennes produisent de l’électricité plus de 80 % du temps. 

Dans un contexte où notre parc nucléaire vieillit et produit moins d’électricité année après année, chaque MWh produit par un parc éolien français permet d’éviter que ce ne soit du gaz fossile importé (Russie, Quatar, Algérie, USA..) qui ne prenne cette place laissée par le nucléaire. 

En construction nouvelle, l’éolien est aussi l’énergie la moins chère et la plus rapidement déployable avec le solaire, qui permet de protéger la facture énergétique des Français en fournissant un MWh autour de 60€ quand le marché est actuellement à plus de 200 €. 

Avec près de 18,8 GW installés, la production éolienne est en augmentation constante du fait de la baisse régulière des coûts de production des éoliennes et de la progression de leurs performances. La filière éolienne dénombre 22 600 emplois en France.

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) fixe un objectif de 24 100 MW pour l’éolien terrestre en 2023, et entre 33 200 MW et 34 700 MW pour 2028. 
 

Vue d'ensemble
Vers le haut