ATTENTION : Nous sommes au courant d'une fausse campagne de crowdfunding en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), créée par un groupe de fraudeurs. BayWa r.e. n'a aucun intérêt commercial en RDC. Il s'agit d'une escroquerie qui n'a aucun lien avec BayWa r.e. Vous pouvez nous contacter à ce sujet par e-mail à l’adresse suivante : DRC(at)baywa-re.com

Sélectionner une langue
France
English
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Projet de parc photovoltaïque flottant de Dompierre-sur-Besbre

Le premier projet solaire flottant dans le département de l’Allier (03)

Le projet en bref

BayWa r.e., en partenariat avec la Communauté de communes Entr’Allier Besbre et Loire, étudie l’implantation d’un parc solaire flottant sur un plan d’eau à Dompierre-sur-Besbre depuis 2022. Il s’agit du premier projet solaire flottant du département de l’Allier.

Le projet prévoit l’installation sur une ancienne sablière, dont l’exploitation a pris fin en 2010, de panneaux photovoltaïques sur des supports flottants.

Sous réserve d’obtention des autorisations administratives, le parc photovoltaïque, d’une puissance d'environ 8,5 MWc pourrait être mis en service en 2026.

Aperçu du projet

  • Localisation du projet

    Le projet est situé sur la Communauté de communes Entr’Allier Besbre et Loire. Avec plusieurs projets à l’étude et parcs solaires en service, la Communauté de communes EABL continue de s’inscrire dans la transition énergétique.

    Le site est une ancienne sablière, convertie en plan d’eau artificiel de 10 hectares.

  • Données clés
    • Surface du plan d’eau: 10 hectares
    • Surface occupée par le projet solaire: environ 4,3 hectares
    • Production estimée: environ 9,6 GWh par an
    • Puissance totale estimée: environ 8,5 MWc
    • Consommation électrique équivalente, chauffage inclus: environ 2 100 foyers (chauffage inclus)
    • Emissions de CO2 évitées chaque année: environ 3 400 tonnes

Calendrier du projet

2010

Fin d’exploitation de la sablière

2011 - 2014

Remise en état du site

Début 2022

Sélection de BayWa r.e. par les propriétaires pour la réalisation d’un projet solaire flottant, à la suite d’une mise en concurrence

Printemps 2022

Rencontre des élus locaux et de la Direction Départementale des Territoires de l’Allier

Eté 2022

Lancement des études (bathymétrique, hydraulique, inventaires écologiques…)

Janvier 2023

Présentation de l’avant-projet au Conseil communautaire

Eté - automne 2023

Conception du projet, finalisation des études et propositions de mesures d’évitement, de réduction et de suivi

Novembre 2023

Elaboration du dossier de demande de permis de construire (PC) avec étude d’impact environnementale

Fin 2023

Dépôt des demandes d’autorisation administrative

2024

Instruction de la demande de permis de construire par les services de l’Etat

2025 - 2026

Construction du parc solaire et raccordement au réseau de distribution national d’électricité sous réserve de l'obtention des autorisations

Après 2026

Mise en service du parc solaire et production d’électricité pendant au moins 30 ans

Le projet en détail

  • La zone d'études du projet

    Un projet sur une ancienne sablière

    La sablière a été convertie en 2010 en plan d’eau artificiel de 10 hectares.

    Au même tire qu’un projet photovoltaïque au sol « classique », le projet solaire flottant de Dompierre-sur-Bresbe doit faire l’objet d’études pour valider sa faisabilité.

    Un relevé bathymétrique a été réalisé en juin 2022 afin de mesurer les profondeurs et de déterminer la topographie du fond du plan d’eau.

    Une étude hydraulique a été confiée au bureau d’études ISL Ingénierie de juin à septembre 2022. Cette étude a permis d’analyser le fonctionnement hydraulique du secteur, d’identifier les contraintes techniques et réglementaires associées au développement d’un projet solaire et d’évaluer l’impact vis-à-vis du risque inondation du fleuve Loire. Cette étude a conclu à la faisabilité d’un projet de parc solaire flottant car l’aménagement de l’étang ne modifie pas l’emprise de la zone inondable et les hauteurs d’eau définis dans le PPRi (plan de prévention des risques inondation).

    Les études environnementales ont démarré à l’automne 2022 et vont se poursuivre jusqu’à l’automne 2023. Elles sont réalisées par des experts indépendants.

    A leur issue, les demandes d’autorisations administratives seront instruites par les services de l’Etat et le projet sera soumis à un appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie.

    Sous réserve d’obtention des autorisations, il pourrait générer de l’électricité à l’horizon 2026.

  • Un projet respectueux du territoire

    Un projet respectueux des humains et de l’environnement

    Les panneaux solaires seront installés à environ 20 mètres des berges, sur un système de flotteurs ancrés au fond du plan d’eau. Par ailleurs, seulement une partie du plan d’eau sera équipée (environ 43% du plan d’eau). Cette implantation permettra de maintenir les activités sur le plan d’eau en toute sécurité.

    Les transformateurs électriques seront également installés sur l’eau, limitant l’impact sur les berges. La durée d’installation d’un tel parc est estimée entre 6 et 8 semaines en moyenne, pour une durée de fonctionnement d’au moins 30 ans.

    L’installation du parc solaire réduira l’évaporation de l'eau et contribuera à préserver cette ressource précieuse, tout en produisant de l’énergie renouvelable. Les panneaux photovoltaïques, positionnés en forme de toit, laissent passer la lumière et sont naturellement refroidis par l’eau. L’ancrage au fond de l’eau respectera la biodiversité du site.

    Des suivis environnementaux seront réalisés pendant la durée d’exploitation.

    De plus, l’impact du projet solaire sur le paysage restera très limité, notamment en raison de :

    • L’éloignement des habitations et des centres de vie
    • La configuration du plan d’eau et de ses berges qui contribuent à sa discrétion
    • La présence d’une haie arbustive en périphérie

    L’intégration du projet dans le paysage sera presque imperceptible.

  • Un projet inscrit dans la transition énergétique du territoire

    Un projet en partenariat avec la Communauté de communes Entr’Allier Besbre et Loire

    La Communauté de communes EABL continue de s’inscrire dans la transition énergétique. Avec plusieurs projets à l’étude et des parcs solaires en service, dont celui de Varennes-sur-Allier construit et exploité par BayWa r.e. depuis 2020 sur des terrains communautaires, la ComCom accueille désormais un projet innovant pour produire de l’électricité renouvelable localement. 

    Ce projet a été présenté aux maires de Diou et Dompierre-sur-Besbre en juin 2022 et aux élus communautaires en janvier 2023. Des permanences d’information seront organisées et assurées par BayWa r.e. dans le courant de l’année 2023 afin que les riverains puissent s’informer sur ce projet et l’énergie solaire. Plusieurs articles de presse ont été publiés en 2023, notamment dans le journal La Montagne.

    BayWa r.e. est soucieux d’informer le plus grand nombre sur ce projet d’aménagement, innovant et porteur de valeur ajoutée pour le territoire.

BayWa r.e., leader européen du solaire flottant

Spécialiste des énergies renouvelables, BayWa r.e. est leader européen du photovoltaïque flottant avec 15 parcs en production en Europe, pour un total de 230 MWc. BayWa r.e. a déjà construit et exploite l’un des plus grands parcs solaires flottants : Sellingen aux Pays-Bas. BayWa r.e. a développé sa propre solution solaire flottante certifiée VDE.

Notre solution

Pour en savoir-plus sur la technologie solaire flottant, rendez-vous sur notre page internet dédiée

Foire aux questions

Vous vous posez des questions sur l'éolien ou le photovoltaïque ? Vous trouverez ici certaines réponses ; sinon n'hésitez pas à nous en faire part ...

Vers le haut
Prendre contact