Sélectionner une langue
France
English
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
France
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Projet agrivoltaïque de Saint-Jory

Un projet adapté au territoire.

Le projet en bref

Le projet agrivoltaïque de Saint Jory Energies est situé sur la commune de Saint-Jory-las-Bloux en Dordogne, pays de gastronomie et de la trufficulture. Les parcelles concernées, cultivées en maïs/blé de manière conventionnelle et irriguées, sont sur le périmètre rapproché de la source de Glane qui est un captage d'eau potable. Celui-ci a été labélisé captage "grenelle" car il présente des enjeux de pollution aux produits phytosanitaires et aux nitrates. 

L’ensemble des acteurs territoriaux souhaitaient qu’une modification de pratique agricole ait lieu afin de préserver la source de pollution pour l’approvisionnement des 6000 riverains cependant l’agriculteur ne pouvait pas financièrement transformer le site en prairie ou prendre le risque sur une culture nécessitant un fort investissement.   

Le projet avait donc pour objectif une évolution de pratique agricole permettant à la fois de maintenir la vocation agricole du site en sécurisant l’exploitant, protéger la source en proscrivant l’utilisation de produits phytosanitaires sur la zone et valoriser le terrain via une production à forte valeur ajoutée correspondant au terroir et aux filières agricoles locales.

Aperçu du projet

Localisation

Le projet de parc agrivoltaïque de Saint Jory Energies se situe sur une parcelle agricole dans la commune de Saint-Jory-las-Bloux en Dordogne, sur le périmètre rapproché de la source de Glane.

Historique du projet

  • 2019 : identification du site et premiers échanges avec les acteurs territoriaux  
  • 2020 : obtention d’une délibération de la commune d’implantation sur le soutien au développement du projet 
  • 2020 : lancement des études environnementales 
  • 2021 février : obtention d’une délibération favorable du conseil communautaire de L’Isle Loue Auvezère 
  • 2021 mars : obtention d’un courrier de soutien du syndicat des eaux et de l’ARS au projet agrivoltaïque  
  • 2021 juillet : présentation au guichet unique organisé par la Préfecture de Dordogne 
  • 2021 août : dépôt de la demande du Permis de Construire 
  • 2021 décembre : dépôt d’une candidature l’Appel à Projet agrisolaire lancé par la Région Nouvelle Aquitaine 

Données clés

  • Puissance totale du projet : 60 MW en inter-rangs et 1 MW sous structures spécialisées 
    • Inter-rangs : culture de truffes noires du Périgord (mélanosporum) avec l’accompagnement en R&D de la société Agri-Truffe en rotation avec une culture de luzerne (menées en agriculture biologique) 
    • Sous ombrières : étude de la culture de la truffe d’été avec la société Agri-Truffe. L’objectif est d’arriver à cultiver la truffe d’été en milieu contrôlé et homogène à l’abri des fortes intempéries. 
  • Production estimée annuelle : 78 400 MWh
  • Equivalence consommation électrique annuelle (chauffage inclus) : 17 300 foyers
  • Emissions de CO2 évitées chaque année : 27 400 tonnes    

Un projet concerté

  • Rencontres et travaux de concertation avec la Communauté de commmunes, le Syndicat des Eaux, la Direction Départementale des Territoires et la Chambre d'Agriculture
  • Permanence d'information en mairie : mai 2021
  • Réunions de travail avec l'entreprise AgriTruffe

Un projet solaire à haute valeur ajoutée  

Le projet solaire au sol permet une diversification de la production agricole : la culture de truffe associée à une culture de luzerne en inter-rangées. Le terroir est un excellent terroir à truffes ce qui a été démontré par son histoire et par les truffières encore en production à proximité immédiate du site. La culture de chênes truffiers sera réalisée sous le cahier des charges de l’agriculture biologique, afin de contribuer à la protection de la source de Glane. 

Il est nécessaire que les pratiques agricoles évoluent sur ce périmètre rapproché du captage pour se diriger vers des cultures moins consommatrices en eau, en intrants et en produits phytosanitaires afin de préserver la ressource en eau. Dans ce cadre une diversification de la production agricole est envisagée vers une culture de truffe associée à une culture de luzerne en synergie avec une production d’énergie verte.  

Les projets agrivoltaïques vous intéressent ? Cliquez-ici pour en savoir plus ! 

Foire aux questions

Vous vous posez des questions sur l'éolien ou le photovoltaïque ? Vous trouverez ici certaines réponses ; sinon n'hésitez pas à nous faire part ...

Contenu
    Contact
    Manon_Duprat_70x70.jpg
    Manon Duprat
    Responsable régionale solaire
    BayWa r.e. France SAS
    Vers le haut